Comment investir en bourse sans y passer trop de temps

Bourse
Investir en bourse sans perdre de temps

Tu as certainement une vie de famille passionnante. Ou pas en fait, …

… mais dans tous les cas, tu ne veux pas gaspiller des heures précieuses à rechercher des opportunités d’investissement en bourse. Tu veux profiter de tes activités courantes, prendre des vacances, faire du sport, etc.

Investir en bourse sans y passer trop de temps n’est pas compliqué, c’est un ensemble de petites règles à mettre en place pour « automatiser » tes recherches.

Je vais donc te donner des astuces pour que tu ne perdes plus de temps inutilement à rechercher ton graal.

Investir sur le long terme

Si tu investis sur le court terme, tu devras fréquemment prendre des décisions, et identifier le bon moment pour acheter ou vendre …

Spoiler: ça prend énormément de temps.

Tu devras analyser des graphiques (typique des stratégies court terme), regarder fréquemment les actualités des entreprises que tu as en portefeuille. Et même celles dans lesquelles tu projettes d’investir !

Investir sur le long terme, c’est une première façon de se prémunir contre la perte de temps. Tu investis, tu attends, et tu vends quelques années plus tard.

Certains vont même plus loin et investissent dans des entreprises qu’ils considèrent suffisamment solides pour y rester investi à vie !

Tu souhaites investir à court terme sans perdre de temps ?

La bourse n’est peut-être pas l’idéal pour toi.

Rien ne t’empêche d’investir en bourse à long terme, et d’utiliser d’autres supports moins risqués pour investir à court terme.

Par exemple, tu peux investir dans des sociétés de crowdlending, comme Mintos.

Ce n’est pas le sujet de cet article, mais pour faire simple, tu investis dans des prêts pour les particuliers. Des prêts à la consommation remboursables sous 2-6 mois par exemple, ou des prêts plus long terme.

Ça reste moins risqué que la bourse à court terme dans le cas où tu ne veux pas perdre de temps, mais le risque est tout de même extrêmement élevé.

Le crowdlending, permet sans effort de diversifier ses prêts, et avoir des échéances remboursées à court terme.

Investir dans des sociétés qui versent des dividendes

Le dividende est roi pour déterminer la stabilité d’une entreprise. Ce n’est pas pour son extrême fiabilité. Les entreprises peuvent payer leurs dividendes en contractant des dettes, mais….

… c’est une manière rapide de trouver des entreprises stables / croissantes sur le long terme !

Donc comme je viens de l’évoquer, cette mesure seule ne suffit pas. Beaucoup de formateurs en bourse conseillent à tort de n’utiliser que la liste des dividendes aristocrates.

Les aristocrates du dividendes sont des entreprises qui versent des dividendes croissants depuis plus de 25 ans, sont sur l’index du S&P500 et ont une capitalisation boursière supérieure à 3 milliards.

Alors tu l’auras compris. Le but n’est pas de piocher dans cette liste (ou l’équivalent français si tu veux investir dans un PEA), mais de s’en servir de point de départ pour rechercher les bonnes affaires !

Les dividendes aristocrates gagnent à long terme

On a coutume de dire qu’un dessin vaut mieux qu’un long discours.

Aristocrates du dividende versus S&P500
Performance comparée entre le S&P500 et les dividendes aristocrates

Ici, tu peux constater trois choses:

  • Sur le court terme, la différence ne casse pas trois pattes à un canard.
  • Sur le long terme, la différence de rendement est épique !
  • Les dividendes aristocrates ne sont pas immunisés contre la baisse

Ce graphique est fallacieux

Oui, je t’ai menti. Ce graphique indique que les dividendes aristocrates surperforment à long terme. En cela, le graphique est juste !

MAIS ! Lorsqu’un dividende aristocrate coupe son dividende, il n’est plus un dividende aristocrate par définition. Donc, il n’est plus intégré dans la courbe.

Cette courbe donne du crédit aux winners. Les loosers en sont écartés au moindre faux pas.

Donc, investir dans les dividendes aristocrates, c’est bien. Je dirais même que c’est le meilleur point de départ !

Mais comme dans toute stratégie boursière, il faut séparer le bon grain de l’ivraie.

Investir dans des sociétés qui ont une croissance stable

Bon ça, c’est simple ! N’importe qui peut le faire s’il a déjà pris un cours de maths ou regardé le journal de 20h.

Si tu vois ça :

Cours de l'action Royal Bank of Scotland sur 12 ans
Cours de l’action Royal Bank of Scotland sur 12 ans

… tu fuis !

Et si tu vois ça:

Cours de l'action Visa sur 12 ans
Cours de l’action Visa sur 12 ans

… tu notes l’action dans un carnet ou sur Excel.

Quand tu obtiens une petite liste bien fournie, tu peux prendre une décision d’achat.

Investir en bourse sans y passer trop de temps: Trouver les bonnes actions, rapidement !

J’ai déjà donné deux méthodes pour trouver des actions rapidement.

Des actions dont le potentiel n’est plus prouver. Elles ont fait leurs preuves durant de nombreuses années …

Trouver des bonnes affaires dans les capitalisations moyennes

Les grosses capitalisations boursières font plus de 10 milliards de dollars. Ce sont des entreprises parfois trop matures.

Leur potentiel de croissance n’est donc pas aussi élevé que les Mid Caps (entre 2 et 10 milliards).

Des screeners permettent de lister les entreprises en fonction de ce critère, et bien d’autres !

Par exemple, sur Finviz, selectionnez une market cap entre 2 et 10 milliards pour avoir les résultats.

Les Mid Caps proposent un bon potentiel de croissance, et un risque moindre comparé aux Small Caps (petites capitalisations)

Mais cet argument est à prendre avec des pincettes. Des grosses capitalisations boursières peuvent repousser leur limites à l’infini si leur environnement économique est favorable.

Apple a une capitalisation boursière qui se compte en trillions de dollars. Elle est bien plus élevée que son ticket d’entrée dans les Large Caps de 10 milliards !

A l’inverse, la croissance d’entreprises comme la 3M company (les post-its, c’est eux) s’épuise avec le temps. Les investisseurs attendent donc que l’entreprise étende son marché, fasse des rachats pour relancer sa croissance.

Prendre la décision d’achat en vitesse lumière

Il ne faut jamais bâcler sa décision d’achat. JAMAIS !

Ceci dit, avoir une stratégie simple et bénéfique pour ton portefeuille est possible.

Donc, maintenant que tu as ta liste d’actions dans lesquelles tu peux investir, tu peux regarder quelques chiffres sur Yahoo Finance pour prendre une décision d’achat.

Faire des calculs compliqués n’est pas forcément nécessaire. Tu peux constater si son chiffre d’affaire a une tendance croissante par exemple. Vérifier que sa dette ne soit pas trop élevée.

Je te conseille d’utiliser ma feuille de calcul pour noter d’un côté les entreprises, et mettre les critères d’investissement sur les colonnes.

De moins en moins de temps perdu

Les clefs que je t’ai donné dans ton article sont déjà plutôt chronophages.

Ceci dit, avec 4 mois de pratique, cette recherche sera très rapide. Environ d’une demi-journée par mois, voire mieux.

De même, tes décisions en bourse seront meilleures avec le temps. Donc investis petit à petit, plutôt que faire tapis. On est pas au casino !